Corridors: de Dantzig à Suwalki

Königsberg semble être à jamais une cité maudite. En 1918, la ville d’Emmanuel Kant fut séparée du reste de l’Allemagne par le fort mauvais traité de Versailles imposé par les Français et les Anglais. Le seul moyen de rélier Königsberg au reste de l’Allemagne était alors de passer par la toute jeune république de Pologne et le fameux corridor de Dantzig. Ce fut cet excellent prétexte que choisit Hitler pour envahir la Pologne en 1939 et plonger la planète dans la guerre totale.

Depuis 1945, Königsberg a été vidée de sa population allemande et est devenue une base militaire russe dans la Baltique. Peuplée essentiellement de Russes, et non de Biélorusses ou de Lituaniens, c’est assez logiquement qu’elle fut rattachée à la République de Russie du temps de l’URSS. En 1991, au moment de la chute de l’URSS, Königsberg, rebaptisée Kaliningrad par les Russes, s’est donc retrouvée enclavée entre la Pologne et la Lituanie, ce qui n’allait pas manquer de poser des problèmes.

Dernier acte, l’intégration de la Pologne et de la Lituanie à l’Union Européenne et à l’OTAN, en 2004. Avec l’entrée de ces deux pays dans l’Espace Schengen, la Lituanie et la Pologne ont logiquement imposé un régime de visas pour passer de la Biélorussie à l’enclave de Kaliningrad. Toutefois un accord international a été signé pour laisser un « corridor », le fameux corridor de Suwalki, afin d’assurer le transit entre Biélorussie et la fameuse enclave.

Oui mais c’était sans compter sur l’invasion ukrainienne de 2022. Puisque la Russie a violé le mémorandum de Budapest qu’elle a signé en 1994 et qui garantissait qu’elle ne toucherait pas aux frontières de l’Ukraine, la Pologne et la Lituanie peuvent bien s’asseoir sur le traité concernant le corridor de Suwalki. Pas folles, les guêpes: l’oncle Sam a garanti qu’il soutenait bien la demarche et qu’il activerait l’article 5 du traité de l’OTAN en cas d’agression russe, c’est-à-dire que tous les pays de l’OTAN riposteraient.

Et voilà comment l’oncle Sam, sans doute pas assez content d’avoir déclenché la guerre en Ukraine, va de nouveau mettre l’Europe à feu et à sang au bord de la Baltique. Mais cette fois-ci à l’intérieur de l’OTAN, ce qui signifie que la France va devoir s’y engager, contre sa volonté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :